Lire les articles précédents :
new-york-attentat
Le politiquement correct pousse à la violence : le terroriste Ahmad Khan Rahami s’était dit victime de discrimination

Les partisans du politiquement correct divisent les gens en plusieurs groupes. Selon eux soit on fait partie d’un groupe protégé...

Fermer